Texas v TSA, partie 2

Le Texas Travel Freedom Act tente de protéger les citoyen de cet état des pires procédures de la TSASi voté en chambre, cette loi interdira les agents de la TSA de toucher intentionnellement les parties plus intimes des voyageurs sans cause probable:

It would make it a criminal act to intentionally touch “the anus, breast, buttocks, or sexual organ of the other person, including touching through clothing,” without probable cause in the process of determining whether to grant someone access to a public venue or means of public transportation.

Et offre des protections supplémentaires pour les enfants:

A public servant acting under color of his office or employment commits an offense if he…removes a child younger than 18 years of age from the physical custody or control of a parent or guardian of the child or a person standing in the stead of a parent or guardian of the child.

Ce n’est pas la première fois que le Texas tente de protéger les libertés de ses citoyens. La dernière fois la législature a abandonné le projet quand le gouvernement fédéral, dans sa grande sagesse, a indiqué que si la loi passait, plus aucun vol ne serait autorisé dans l’espace aérien Texas. Il semble que les législateurs sont maintenant prêt à faire face aux menaces.

Source

About these ads

Publié le 15 novembre 2012, dans Libertés individuelles, Politique Américaine. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: